Pass Patrimoine 600 monuments 2022 page
09/04/2023
135647

Les fêtes de Pâques et leurs traditions

Les fêtes de Pâques sont, pour nombre d'entre nous, synonyme de lundi férié et œufs en chocolats, apportés par les cloches de Pâques ou un lapin, selon les régions.

Mais saviez-vous que cette fête et ses traditions remontent parfois à plusieurs millénaires ? Découvrez leur histoire et origine !

 

L'origine du nom de Pâques

Le passage de la mer Rouge, Nicolas Poussin, 1634, National Gallery of Victoria

Chez les chrétiens, la fête de Pâques célèbre la résurrection de Jésus après sa crucifixion lors du Vendredi saint.

La résurrection du Christ a eu lieu à Jérusalem pendant les fêtes de la Pâque juive, c'est-à-dire Pessah’ en Hébreu.

Cette fête commémore la fuite hors d’Égypte du peuple juif et le passage de la mer Rouge. Accompagné de Moïse, tout le peuple hébreu parvient à franchir la mer Rouge grâce au secours de Dieu, afin d'échapper aux Égyptiens.

Cette fête était un jour de pèlerinage pour les juifs qui se rendaient au Temple de Jérusalem. Plusieurs rites entouraient cette célébration juive.

Célébrer la résurrection de Jésus-Christ

Voûte de l'abside du Sacré-Cœur à Paris qui représente la résurrection de Jésus

La fête chrétienne tire son origine de cette tradition juive.

Dans le calendrier grégorien, la résurrection de Jésus est célébrée lors du premier dimanche après la pleine lune qui suit l’équinoxe de printemps. Cette date diffère chez les orthodoxes.

Pour le dimanche de Pâques, les lectures de la messe rapportent la découverte du tombeau du Christ, vide.

Dans les textes du Nouveau Testament, un ange révèle aux femmes de Jérusalem, venues embaumer le corps, la résurrection de Jésus.

Après cette messe du dimanche de Pâques, qui célèbre la victoire sur les ténèbres du péché et de la mort, les familles ont coutume de se retrouver autour de réjouissances.

L'agneau pascal

L'agneau pascal représenté à l'église Saint-Julien de Saint-Julien-sur-Veyle

Lors du repas de Pâques, il est d’usage de déguster un agneau.

Cette tradition vient également de la Pâque juive de Pessah’. Les Juifs avaient pour habitude de consommer l'agneau pascal le jour de cette fête.

Cet agneau pascal rappelait l’agneau sacrifié avant l’exil d’Égypte afin de protéger les premiers nés juifs de la 10e plaie.

Dans la religion chrétienne, l'agneau fait référence à Jésus qui s’est sacrifié pour racheter le péché des hommes.

Le sacrifice d'un agneau, animal sans tâche, est ainsi comparé à la crucifixion du Christ. Chez les catholiques, Jésus Christ est souvent appelé l'Agneau de Dieu.

L’agneau est considéré comme un symbole de pureté et de justice. Selon les croyances, le diable peut prendre toutes les formes, sauf celle d’un agneau.

Des œufs pour la fête de Pâques

L'œuf est un symbole fort de fertilité et de renaissance. Il est donc la représentation idéale du Printemps.

Dans de nombreuses civilisations antiques, comme chez les Égyptiens et les Grecs, il est de coutume de s'offrir des œufs à l'arrivée de cette saison.

En France, cette tradition des œufs est liée aux fêtes de Pâques qui apparaissent à partir du XIIIe siècle.

Les œufs de poule, cuits, sont peints en rouge, pour rappeler le sang de Jésus-Christ versé durant la Passion, avant d'être offerts.

Cette tradition est d'autant plus symbolique qu'il est interdit de consommer des œufs pendant le Carême (période de jeûne de 40 jours qui précède la fête de Pâques).

Au fil des siècles, les décors de ces œufs de Pâques deviennent de plus en plus raffinés, comme en témoignent les œufs ornés par Watteau et offerts à une fille de Louis XV, ou encore les célèbres œufs de Fabergé commandés par la famille impériale russe. 


Oeufs de Pâques Fabergé

L'origine des chocolats de Pâques

Le chocolat n'arrive que très tardivement dans cette tradition.

À partir du XVIIIe siècle, dans les hautes sphères de la société, certains œufs sont vidés pour être remplis de chocolat liquide.

Ce n'est qu'au milieu du XIXe siècle, que la technique permettant de solidifier le chocolat, est mise au point. Elle se démocratise à la fin du Second Empire.

Depuis cette époque, les fêtes de Pâques sont associées aux œufs, poules et autres figures en chocolat !

Histoire des cloches de Pâques

Cloches de l'église d'Hanvec dans le Finistère

Mais qui apporte ces confiseries dans nos jardins et maisons ?

En France, dans la plupart des régions, la tradition est celle des cloches.

Parties à Rome depuis le Jeudi Saint, jour de la Semaine sainte où elles ont cessé de sonner, les cloches sont supposées revenir le jour de Pâques dans nos églises.

Sur leur trajet, elles annoncent la résurrection du Christ et sèment sur leur passage une multitude de chocolats et de confiseries.

Le lapin de Pâques

Lièvre et les œufs de Pâques

Dans les régions proches de l'Allemagne, selon la coutume germanique, c'est un lapin (ou un lièvre) qui distribue les œufs en chocolat.

Comme l'œuf, le lapin est symbole de fertilité et de germination, lié au Printemps et à la Renaissance de la nature.

Cette image est utilisée dans la tradition païenne. En Saxe, le lièvre était l'animal-totem de la déesse du Printemps Éostre, dont le nom a également donné Easter, mot anglais qui signifie Pâques.

 

Que votre chocolat soit apporté par des cloches ou par un lapin, nous vous souhaitons une excellente dégustation et de très belles fêtes de Pâques !

 

Amoureux du patrimoine ? Visitez gratuitement plus de 650 monuments 
en France et en Belgique pendant 1an avec le Pass Patrimoine !

Tags: