Pass Patrimoine 600 monuments 2022 page
4530

La Sauvegarde de l'Art Français en Bourgogne-Franche-Comté

Depuis plus de 100 ans, la Sauvegarde de l’Art Français veille sur le patrimoine de nos régions. Fondée en 1921, par le duc de Trévise, cette institution a participé à la préservation et à la restauration de très nombreux édifices en France depuis un siècle.

Récemment, la Sauvegarde de l’Art Français a ouvert une direction régionale en Bourgogne-Franche-Comté, l’occasion de vous présenter quelques-unes des églises qui ont bénéficié de son soutien au cours des dernières années :

  • Église Saint-Maurice de Cirey en Haute-Saône © La Sauvegarde de l'Art Français
  • Église Saint-Rémi à Anjeux en Haute-Saône © La Sauvegarde de l'Art Français
  • Église de la Nativité de la Vierge de Morey à Lucenay-L’Evêque en Saône-et-Loire © La Sauvegarde de l'Art Français
  • Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul à Chânes, en Saône-et-Loire © Dominique Robert
  • Église Notre-Dame à Clessé, en Saône-et-Loire © Dominique Robert
  • Église Saint-Romain à Domecy-Sur-Cure, dans l’Yonne © La Sauvegarde de l'Art Français
  • Église Saint-Germain d’Auxerre à Saint-Germain-Des-Champs, dans l’Yonne © La Sauvegarde de l'Art Français
  • Chapelle Saint-Roch à Lamenay-Sur-Loire, dans la Nièvre
  • Eglise Saint-Symphorien à Bazolles, dans la Nièvre © La Sauvegarde de l'Art Français
  • Église Notre-Dame de l’Assomption à Revigny, dans le Jura © La Sauvegarde de l'Art Français
  • Église Saint-Révérien-et-Saint-Blaise à Villy-Le-Moûtier, en Côte-d’Or © La Sauvegarde de l'Art Français
  • Église Saint-Victor à Poiseul-La-Ville et Laperrière, en Côte-d’Or © La Sauvegarde de l'Art Français
  • Église Saint-Pierre-Ès-Liens à Remilly-En-Montagne, en Côte-d’Or © La Sauvegarde de l'Art Français

Église Saint-Maurice de Cirey en Haute-Saône

Construite à la fin du XVIIIe siècle, cette église, réunissant les paroissiens de plusieurs villages, a subi de lourds dégâts au cours de bombardements lors de la Seconde Guerre mondiale.

Restaurée entre 1949 et 1962, elle a aussi vu le remplacement de ses vitraux.

L’église Saint-Maurice de Cirey a bénéficié à deux reprises du soutien de la Sauvegarde de l’Art Français : 20 000€ en 2017 pour la restauration de la charpente, de la couverture de la zinguerie et de la toiture puis 9 000€ en 2022 pour la restauration des maçonneries et la réalisation d’un drainage. 

Pour savoir plus sur l'église Saint-Maurice de Cirey et sa restauration

Église Saint-Rémi à Anjeux, en Haute-Saône

Construite aux XVe et XVIe siècle, en style gothique flamboyant, l’église Saint-Rémi a la particularité d’avoir un clocher non pas centré, mais élevé sur la partie droite de l’édifice. Modifiée au XIXe siècle, elle possède également une série de vitraux contemporains qui narrent l’histoire du village. Anjeux a particulièrement été marquée par des procès en sorcellerie menés du XVe au XVIIe siècle.

En 2022, l’église a bénéficié de 10 000€ de la Sauvegarde de l’Art français pour aider à la restauration de sa couverture.

Pour en savoir plus sur l'église Saint-Rémi à Anjeux et sa restauration

Église de la Nativité de la Vierge de Morey à Lucenay-L’Evêque en Saône-et-Loire

Cette église de style roman a été fondée en 1295, alors que l’ancienne église est détruite lors de l’agrandissement du château par Hugues d’Arcy, évêque d’Autun. Elle devient, au XVIIe siècle un lieu de pèlerinage très important contre la rage, un collatéral est bâti à cette période.

En 1811, le clocher initial s’effondre, il est remplacé par un dôme, inspiré de Saint-Pierre-de-Rome. Cette élévation s’est effondrée à son tour lors d’une tempête en 1956, entraînant avec elle une partie de la voûte de la nef.

En 2022, la Sauvegarde de l’Art Français a participé à la restauration de la couverture de la nef et de la sacristie à hauteur de 12 000€.

Pour en savoir plus sur l'église de la Nativité de la Vierge de Morey et sa restauration

Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul à Chânes, en Saône-et-Loire

Élevée à partir du XIe siècle, l’église de Chânes a vraisemblablement remplacé une église du IXe siècle. Achevée au XIIe siècle, elle possède alors une nef unique, un chœur et un clocher. Une chapelle dédiée à la Sainte-Vierge est ajoutée au milieu du XVIIe siècle. L’édifice est complété, en 1813, par une deuxième chapelle et la sacristie. Quelques années plus tard, le clocher est surélevé de deux étages pour prendre la forme que nous lui connaissons aujourd’hui.

Soutenue par la Sauvegarde de l’Art Français depuis 1999, l’église a reçu plus de 45 000€ depuis cette date pour la restauration du gros oeuvre, de la couverture des chapelles et celle du clocher.

Pour en savoir plus sur l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul à Chânes et sa restauration

Église Notre-Dame à Clessé, en Saône-et-Loire

Inspirée de l’architecture clunisienne et normande, l’église de Clessé possède un splendide clocher octogonal orné de lésènes, dont le toit est, aujourd’hui, décoré de tuiles vernissées. Si cette toiture est récente, le clocher, l’intérieur et la façade datent du XIe ou début XIIe siècle !

En 2018, l’église a bénéficié de 18 000€ de la part de la Sauvegarde de l’Art français pour participer à la restauration de la charpente et de la couverture du chevet.

Pour en savoir plus sur l'église Notre-Dame à Clessé et sa restauration

Église Saint-Romain à Domecy-Sur-Cure, dans l’Yonne

À quelques kilomètres de la colline éternelle de Vézelay, sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, l’église Saint-Romain porte sur la clef de voûte de la croisée du transept les armoiries du Royaume permettant de la dater du XVe ou XVIe siècle. Au XIXe siècle, le clocher en bois d’origine a laissé place au clocher actuel.

Elle a bénéficié, en 2022, du soutien de la Sauvegarde de l’Art Français, à hauteur de 14 000€ pour la réfection du couvrement de la nef et la restauration extérieur du transept et du chœur.

Pour en savoir plus sur l'église Saint-Romain à Domecy-Sur-Cure, et sa restauration

Église Saint-Germain d’Auxerre à Saint-Germain-Des-Champs, dans l’Yonne

Si l’église Saint-Germain d’Auxerre date du XIVe siècle, son clocher, lui est plus ancien d’un siècle ! Il témoigne de la période où l’édifice relevait des chanoines de Saint-Lazare d’Avallon, avant de passer sous l’autorité des comtes de Chastellux.

Au XIXe siècle, l’église est très fortement remaniée avec l’adjonction de bas-côtés et la modification du chœur du chevet et des bras du transept.

En 2022, la partie ouest de l’église a été restaurée avec un soutien de 7 000€ de la Sauvegarde de l’Art Français.

Pour en savoir plus sur l'église Saint-Germain d’Auxerre à Saint-Germain-Des-Champs et sa restauration

Chapelle Saint-Roch à Lamenay-Sur-Loire, dans la Nièvre

C’est au XIe siècle qu’est fondée cette chapelle par le seigneur des lieux pour « donner le secours de la religion aux habitants de sa propriété considérant que les autres églises étaient trop éloignées ». Placée sous le contrôle de l’abbaye de la Charité-sur-Loire, elle est dédiée à saint Aignan avant de passer sous le vocable de saint Roch, après l’épidémie de peste de 1746 !
Transformée en magasin d’entreposage sous la Révolution, elle est rendue au culte en 1840.

En 2020, la chapelle Saint-Roch a bénéficié du soutien de la Sauvegarde de l’Art Français, à hauteur de 12 000€ pour la restauration de son clocher et de sa sacristie.

Pour en savoir plus sur la chapelle Saint-Roch à Lamenay-Sur-Loire et sa restauration

Église Saint-Symphorien à Bazolles, dans la Nièvre

Fondée au XIIe siècle, l’église de Bazolles conserve de cette période son abside, son chœur et sa nef. Cette dernière est semi-enterrée pour suivre la déclivité du terrain. Au XVe siècle, l’église est agrémentée de deux chapelles, entre le chœur et la nef ainsi que de son clocher actuel. C’est à cette époque que sont réalisées les peintures murales du chœur, désormais recouvertes. Des campagnes de travaux achèvent de donner à l’édifice son visage actuel, au XIXe siècle.

L’église Saint-Symphorien a bénéficié, en 2022, de 7 000€ de la Sauvegarde de l’art français pour la restauration de la nef du chœur et de la sacristie.

Pour en savoir plus sur l'église Saint-Symphorien à Bazolles et sa restauration

Église Notre-Dame de l’Assomption à Revigny, dans le Jura

Cette ancienne chapelle devenue église paroissiale en 1667 conserve des peintures murales exceptionnelles redécouvertes en 2013. Datées du XVe siècle, elles représentent, dans le choeur, la Passion du Christ quand des saints sont figurés sur le mur Est du chevet. Ces peintures sont uniques en France tant par leur superficie que par ce qu’elles représentent !

En 2019, l’église Notre-Dame de l’Assomption a bénéficié d’un soutien de 10 000€ de la Sauvegarde de l’Art Français pour la consolidation de son chœur.

Pour en savoir plus sur l'église Notre-Dame de l’Assomption à Revigny et sa restauration

Église Saint-Révérien-et-Saint-Blaise à Villy-Le-Moûtier, en Côte-d’Or

Probablement fondée au Xe siècle, cette église à l’architecture romane conserve, dans un reliquaire en bois doré, la relique d'une partie du crâne de saint Révérien. Remaniée au XVe ou XVIe siècle, elle voit ses baies à remplage percées grâce à la surélévation de sa toiture. Le clocher est reconstruit au XVIIe siècle et de grands travaux sont à nouveau entrepris au XIXe siècle pour donner à l’église l’allure que nous admirons aujourd’hui.

En 2023, l’église Saint-Révérien-et-Saint-Blaise a bénéficié d’un soutien de 14 000€ pour la restauration de la couverture de la nef et de la sacristie.

Pour en savoir plus sur l'église Saint-Révérien-et-Saint-Blaise à Villy-Le-Moûtier et sa restauration

Église Saint-Victor à Poiseul-La-Ville et Laperrière, en Côte-d’Or

La première église de Poiseul-la-Ville a été fondée en 992 sur un tumulus hallstattien (1200 – 500 Av. J.-C.), mais l’édifice actuel date vraisemblablement du XIIe siècle. Victime d’un incendie lors des affrontements entre Armagnac et Bourguignon, elle conserve des traces d’incendie tout au long de la nef. Très endommagée suite à cet épisode, elle est restaurée en 1634 pour un montant de 500 écus.

En 2023, l’église Saint-Victor a bénéficié d’un soutien de 10 000€ pour la restauration de son clocher.

Pour en savoir plus sur l'Église Saint-Victor à Poiseul-La-Ville et Laperrière et sa restauration

Église Saint-Pierre-Ès-Liens à Remilly-En-Montagne, en Côte-d’Or

Cette église, dont l’histoire remonte au XIIe siècle, a connu de nombreuses modifications au fil des siècles. Son chœur gothique est la partie la plus ancienne de l'édifice, alors que sa nef date du milieu du XIXe siècle.

En 2022, l’église Saint-Pierre-Ès-Liens a bénéficié d’un soutien de 10 000 € de la Sauvegarde de l’Art Français pour la restauration de ses extérieurs.

Pour en savoir plus sur l'église Saint-Pierre-Ès-Liens à Remilly-En-Montagne et sa restauration

Alice Tillier est directrice de la direction régionale Bourgogne-Franche-Comté, pour tout complément d'informations vous pouvez prendre contact avec elle sur l'adresse e-mail : atillier@sauvegardeartfrancais.fr

 

Article réalisé en partenariat avec La Sauvegarde de l'Art Français