Pub Pass Patrimoine Noel 2022 Pages
31/08/2022
1554

Mission Patrimoine 2022 : découvrez les 100 projets départementaux

Pour la 5e année consécutive, la Mission Patrimoine, portée par Stéphane Bern avec la Fondation du patrimoine, dévoile les 100 projets départementaux sélectionnés pour l’édition 2022 !

La restauration de ces édifices sera financée, en partie, grâce au partenariat noué avec la FDJ, qui relance ses jeux de grattage « Mission Patrimoine » et organise 7 tirages de Loto dédiés les 5, 7, 10, 12, 14, 16 et 17 septembre 2022 !

Depuis 2018, 745 sites ont bénéficié du soutien de la Mission Stéphane Bern et les travaux ont débuté ou sont achevés dans plus de 420 d'entre eux !

Pour signaler un monument qui pourrait selon vous bénéficier de la Mission Bern, la plateforme de signalement est déjà ouverte pour 2023 : http://missionbern.fr/signaler-un-site

 

Découvrez en images quelques-uns des sites départementaux sélectionnés pour 2022 :

  • Extérieur du Palazzu de Belgodere © FDP My Photo Agency Stephanie Eveilleau
  • Intérieur du Palazzu de Belgodere © FDP My Photo Agency Stephanie Eveilleau
  • Tour porte de Clairvaux d'Aveyron © Fondation du patrimoine
  • Moulin à marée de Beauchet © Ewan ar Born
  • Collégiale de La Romieu © Hervé Lecalir - Aspheries
  • Saline de Salins les Bains © Bestjobers
  • Saline de Salins les Bains © Mizenboite
  • Domaine de Mirabeau © Domaine de Frabrègues
  • Aitre Saint-Saturnin à Blois © Fondation du patrimoine
  • Aitre Saint-Saturnin à Blois © Fondation du patrimoine
  • Château de Saint-Jean-le-Centenier ©  Commune de Saint-Jean-le-Centenier
  • Tour du monastère de Lérins © Guillaume de Laubier
  • Orangerie de Mainsat © Commune de Mainsat

Palazzu de Belgodere en Haute-Corse

Cette splendide bâtisse, nichée au cœur de la Balagne, rappelle les célèbre Palais des Américains au Cap Corse. C’est l’un des plus beaux témoins de la vie bourgeoise et agropastorale dans cette région de Haute-Corse au XIXe siècle. Ce palazzu montre comment ces deux mondes sont alors intimement liés. Le domaine produit principalement de l’huile d’olive et du vin. Il conserve une partie de son mobilier et son décor réalisé par  Joseph Marchesi, propriétaire de la demeure.

Il s’agit de sauver ce témoignage en restaurant la toiture, les menuiseries et les planchers en partie effondrés, mais également le moulin et le pressoir, emblèmes de l’activité agricole du lieu.

Pour en savoir plus sur la restauration du Palazzu de Belgodere

 

Tour de Clairvaux d’Aveyron en Aveyron

Enclavé dans la vallée de l’Ardy, le village de Clairvaux d’Aveyron s’est développé, autour d’un monastère fondé au XIe siècle. En pleine guerre de Cent Ans, le village se dote de fortifications dont la Tour d’entrée est de dernier un témoignage. Bâtie vers 1360, elle se compose de trois niveaux d’archères et de mâchicoulis dont les arcs sont en plein cintre. Cette architecture, typique de l’époque est dite « à gorge ouverte ».

Cette tour ayant vu ses joints s’effriter, a reçu une restauration malencontreuse à base de ciment moderne qui empêche l’eau de circuler entre les pierres et entraîne la « fonte » du grès. Il est urgent de refaire les joints en mortier de chaux pour assurer la pérennité de cette tour emblématique du village de Clairvaux d’Aveyron.

Pour en savoir plus sur la restauration de la Tour de Clairvaux d’Aveyron

 

Moulin de Beauchet à Saint-Père-Marc-en-Poulet en Ille-et-Vilaine

Le Moulin à marée de Beauchet est l’un des plus anciens et des derniers édifices de ce type sur les rives de la Rance. Fondé, en bois, au XVIe siècle, il est reconstruit en pierre après un incendie en 1882. C'est également le seul moulin de la Rance inscrit monument historique et le dernier à avoir cessé de moudre du blé en 1981.

Afin de transmettre l’histoire de ce lieu et de l’importance de son activité au cours de l’histoire, la famille des anciens meuniers, toujours propriétaire souhaite rouvrir le moulin au public. Pour cela, la machinerie doit être restaurée.

Pour en savoir plus sur la restauration du moulin de Beauchet.

Collégiale Saint-Pierre de La Romieu dans le Gers

Cette splendide collégiale du XIVe siècle, située sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, est l’œuvre d’Arnaud d’Aux, qui la fait construire pour abriter son tombeau et celui de sa famille. 19 chanoines devaient y prier éternellement pour le repos de leurs âmes. Il fait également construire son palais, accolé à la collégiale, dont seule subsiste la tour dite du cardinal. Au cours des guerres de Religion, l’édifice est saccagé, les étages en bois du cloître incendiés et le trésor pillé.

Aujourd’hui la tour clocher présente une large faille nécessitant des travaux rapides, tandis que les contreforts doivent être renforcés.

Pour en savoir plus sur le projet de restauration de la collégiale Saint-Pierre de La Romieu

 

Galerie de la Grande Saline de Salins-les-Bains dans le Jura

La ville de Salins Les Bains, dans le Jura, est célèbre depuis l’Antiquité pour ses sources d’eau salée. Pendant 1200 ans, l’ « or blanc » est extrait des galeries souterraines creusées patiemment au cours des siècles  Au XVIIe siècle, la saline produit 14 000 tonnes de sel annuellement et alimente le comté de Bourgogne, la Suisse et les Flandres.

Aujourd’hui, la grande saline se visite et offre une plongée dans ce savoir-faire qui lui vaut d’être inscrite au patrimoine mondial par l’UNESCO !

L’architecture unique de sa grande galerie longue de 165 mètres et haute de 10 mètres, date du Moyen Âge, mais quelques travées présentent des fissures et déformations nécessitant de lourds travaux.

Pour en savoir plus sur la restauration de la Grande Saline

 

Domaine agricole de Mirabeau à Fabrègues d'Hérault

Ancien mas agricole en pierres du XIXe siècle, le Domaine Mirabeau est constitué de 2 200 m² de bâtiments au sein d’un domaine agricole de 220 ha.

Ancienne partie du grand Domaine de Mujolan, le Domaine de Mirabeau naît d’un découpage des terres à la suite d’un héritage. Témoin d’une mutation agricole passée, il raconte l’extension urbaine, la pression foncière et la disparition progressive des terres arables.

Aujourd’hui, propriété de la commune, le Domaine de Mirabeau a pour vocation de devenir un pôle d’excellence agroécologique et sociale, afin de restaurer la biodiversité et les fonctionnalités écologiques du site.

Pour en savoir plus sur le projet de restauration du domaine agricole de Mirabeau.

Aître Saint-Saturnin de Blois en Loir-et-Cher

Ancien cimetière à galeries du XVIe siècle, l’aître Saint-Saturnin de Blois est l’un des quatre derniers édifices de ce type encore existant en France !

S’il peut être confondu avec un cloître, la Danse Macabre sculptée sur les chapiteaux de la galerie sud rappelle sa réelle fonction. L’édifice bâti entre 1516 et 1520 sert, jusqu’au XVIIIe siècle, à inhumer les membres de la paroisse de Saint-Saturnin dont l’église est située en face.

Transformé en dépôt lapidaire pour le musée municipal, au début du XXe siècle, la ville souhaite voir l’aître transformé en un réel musée lapidaire qui permettrait son ouverture au public. L’édifice doit être entièrement restauré pour permettre cette nouvelle vocation.

Pour en savoir plus sur la restauration de l’aître Saint-Saturnin de Blois.

 

Château de Saint-Jean-le-Centenier en Ardèche

On trouve trace de la seigneurie de Saint-Jean-le-Centenier depuis le XIIIe siècle. La famille de Montaud, qui appartient à la haute noblesse du Vivarais, en est propriétaire du XIV au XVIIe siècle, avant de passer par mariage dans la famille des Moreton de Chabrillan. Ces derniers, bien vus en cours sont également chevaliers de l’Ordre de Malte.

À la suite du décès des derniers propriétaires en 2020, la commune a acquis le château pour en faire un centre social, culturel et économique. Mais l’édifice est très dégradé et nécessite de nombreux travaux d’urgence pour éviter, notamment, la chute de la toiture.

Pour en savoir plus sur les travaux de restauration du château de Saint-Jean-le-Centenier.

 

Abbaye de Lérins à Cannes dans les Alpes-Maritimes

L’île de Saint-Honorat, située au large de Cannes, est habitée par l’une des plus anciennes communautés monastiques d’Occident, fondée par Honorat au Ve siècle.

Le monastère est fortifié et réaménagé au XVe siècle pour se défendre contre les attaques venues de la mer. À cette époque, moines et soldats cohabitent dans la tour fortifiée.

Aujourd’hui, l’abbaye de Lérins abrite toujours une communauté de 21 moines cisterciens. Attachés à leur tour emblématique, ils souhaitent la voir restaurée pour assurer sa pérennité et un meilleur accueil du public qui vient en nombre visiter ce témoin de l’histoire.

Pour en savoir plus sur le projet de restauration de la tour fortifiée de l’abbaye de Lérins.

 

Orangerie du château des Portes de Mainsat dans la Creuse

Fondé au XIIe siècle, le château des Portes, à Mainsat, appartient pendant des siècles à la puissante famille de La Roche-Aymon, dont le membre le plus célèbre, Charles Antoine de La Roche-Aymon, a sacré et marié le roi Louis XVI.
Au XIXe siècle, François de La Roche-Aymon, maire de Mainsat et député de la Creuse, fait réaménager le château des Portes et son orangerie. Cet édifice est désormais propriété de la commune. L’orangerie est particulièrement en danger, elle nécessite une nouvelle toiture et le renforcement de sa cave, dans le but d’accueillir une activité publique ou culturelle.

Pour en savoir plus sur la restauration de l’Orangerie du château des Portes.

Découvrez l’intégralité des 100 projets soutenus pas la Mission Patrimoine 2022, suivez ce lien