Pub Pass Patrimoine Noel 2022 Pages
24430

12 châteaux à ne pas manquer en Bourgogne-Franche-Comté

La Bourgogne-Franche-Comté : une région riche en patrimoine culturel

La région Bourgogne-Franche-Comté regorge de monuments historiques, et châteaux, à couper le souffle.

Avec huit départements : le Jura, la Nièvre, la Côte-d'Or, la Saône-et-Loire, le Doubs, l'Yonne, le territoire de Belfort et la Haute-Saône, les sites remarquables ne manquent pas. On ne compte pas moins de douze monuments inscrits au Patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO, sans oublier les nombreux Grands sites naturels et les sites historiques et architecturaux, classés ou remarquables.

Voici une sélection, non-exhaustive, pour partir à la découverte, de douze châteaux de Bourgogne-Franche-Comté, dont la visite vaut le détour !

  • Le château de Germolles, Saône-et-Loire (71)
  • La forteresse de Berzé-le-Chatel, Saône-et-Loire (71)
  • Château de Bazoches © Ines Urdaneta
  • Le château de Commarin, Côte-d'Or (21)
  • Le château de Coraboeuf, Côte-d'Or (21)
  • Château de Joux, Doubs (25)
  • Le château de Belvoir, Doubs (25)
  • Château d'Ancy-le-Franc dans l'Yonne
  • Château de Sully en Bourgogne
  • Chateau de Tanlay dans l'Yonne (89)
  • Palais ducal de Nevers dans la Nièvre © AdobeStock
  • Château de Syam dans le Jura © AdobeStock

Châteaux médiévaux de Bourgogne-Franche-Comté

Château de Germolles, Saône-et-Loire (71)

Situé entre Beaune et Chalon-sur-Saône, le château de Germolles est la demeure des ducs de Bourgogne la mieux conservée.

Grange fortifiée puis château fort, l’épouse de Philippe le Hardi, Marguerite de Flandre, en fait, au XIVe siècle, un luxueux palais de campagne. Entouré de jardins, plantés au XIXe siècle, dans un goût romantique, il reste un  véritable témoignage de la vie de la fastueuse cour de Bourgogne à la veille de la Renaissance.

Réservez votre visite au château de Germolles

Forteresse de Berzé-le-Chatel, Saône-et-Loire (71)

« Tantôt éclairé par un rayon de soleil orangé, tantôt du milieu des brouillards, un vieux château en ruines, enveloppé de ses tourelles et de ses tours... » écrit Alphonse de Lamartine à propos du château de Berzé-le-Châtel.

Véritable joyau de la Bourgogne Sud, ce château fort date du Xe siècle. Sa situation stratégique sur un éperon rocheux lui permet, au Moyen Âge, de protéger le Royaume de Bourgogne, l’Empire carolingien et l’abbaye de Cluny des invasions vikings ou sarrasines.

Avec ses 14 tours et sa chapelle carolingienne, entouré de jardins à la française et de jardins à l’anglaise, il est l’un des châteaux les mieux conservés de la région. Il accueille d'ailleurs nombre de tournages, dont le celui du film Le Dernier Duel, de Ridley Scott.

En savoir plus sur la Forteresse de Berzé-le-Châtel

Château de Bazoches, demeure de Vauban, Nièvre (59)

Au nord de la Nièvre, le château de Bazoches est construit, au XIIe siècle, sur un ancien camp fortifié romain.

Bâti sur le chemin menant de Vézelay à la Terre Sainte, il accueille des personnalités aussi illustres que le roi Philippe Auguste ou Richard Cœur-de-Lion. En 1657, Vauban acquiert le domaine et y expérimente de nouvelles techniques d’armement et de fortification. Il offre une vue magnifique sur le Morvan.

Réserver vos billets pour le château de Bazoches

Château de Commarin, Côte-d'Or (21)

Château fort au temps des ducs de Bourgogne, le château de Commarin est transformé, au XVIIe siècle en demeure de plaisance, conservant sa chapelle du XIVe siècle.

Appartenant à la même famille depuis plus de 900 ans, il est l’un des rares châteaux à n’avoir pas été vendu ou pillé pendant la Révolution française. L’intimité et le charme du lieu témoignent aujourd’hui encore de l’art de vivre de la noblesse française du XVIIIe siècle.

En savoir plus sur le château de Commarin

Château de Coraboeuf, Côte-d'Or (21)

Situé à Ivry-en-Montagnes, le château de Coraboeuf est initialement la maison forte d’une famille de nobliaux. Après avoir subi les affres de la Guerre de Cent Ans puis des guerres de Religion, le château passe, aux XVIIIe siècle, à la famille de Richard d’Ivry qui fait élever ses terres en marquisant. Le château est remanié, au XIXe siècle, par le compositeur Paul de Richard d’Ivry.

Durant la Seconde Guerre mondiale, il est occupé successivement par l’armée française, l’armée allemande et même la Résistance

Visiter le château de Coraboeuf


Château de Joux, Doubs (25)

Au cœur de la Franche-Comté, en surplomb de la cluse de Pontarlier, qui ouvre un passage vers la Suisse, le château de Joux raconte plus de dix siècles d’histoire.

Sans cesse assiégé, passant aux mains des ducs de Bourgogne, du roi Louis XI et même de l’empereur du Saint Empire Romain Germanique, Maximilien de Habsbourg, il est fortifié par l’ingénieur militaire Vauban en 1690

Sous le règne de Louis XV, il est transformée en prison, redoutée pour ses conditions difficiles, notamment climatiques. Parmi les prisonniers, Toussaint Louverture et Mirabeau sont le plus célèbres.

Faisant partie de la ligne Maginot, le château est à nouveau assiégé par les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale.

Réserver votre billet pour visiter le château de Joux

Château de Belvoir, Doubs (25)

Situé dans le Doubs, au pied des Montagnes du Jura, le château primitif de Belvoir est construit à la fin du XIIe siècle, sur les ruines d’un oppidum gaulois.

Détruit sur ordre du roi Louis XI, il est entièrement restauré, à la fin du XVe siècle, par la famille de Cusance. Abandonné au XIXe siècle, il offre un panorama sur la vallée de Sancey qui inspire les peintres. C'est le cas de Pierre Jouffroy qui rachète finalement le château de Belvoir en 1955 et le sauve de la ruine !

En savoir plus sur le château de Belvoir

Châteaux Renaissance de Bourgogne-Franche-Comté

Château d'Ancy-le-Franc, Yonne (89)

Ce chef d'œuvre de la Renaissance est le fruit de la rencontre entre Antoine III de Clermont, beau-frère d'Anne de Poitiers, et l'architecte italien de François Ier, Sébastiano Serlio. Dès sa construction il est reconnu pour sa beauté et référencé par Jacques Androuet du Cerceau dans son ouvrage Les plus excellents Bastiments de France.

Le château possède encore le plus vaste ensemble de décors peints de France. On retrouve parmi les artistes ayant participé à ces décors, des peintres de l'École de Fontainebleau, dont Nicolo dell Abbate et Le Primatice.

Ancy-le-Franc possède également un parc majestueux, composé de jardins à la française et à l'anglaise.

Visiter le château d'Ancy-le-Franc

Château de Sully, Saône-et-Loire (71)

Le château de Sully, situé entre Autun et Beaune, est l’un des plus beaux châteaux de Bourgogne, de la période Renaissance.

Il devrait son nom au général romain Sillius, qui y aurait construit sa villa sur ce lieu, au temps de Jules César. Devenu bâtiment fortifié, il protège le pont sur la Loire des invasions. Depuis le milieu du siècle des Lumières, cette demeure est la propriété de la famille Mac Mahon.

En savoir plus sur le château de Sully

Château de Tanlay, Yonne (89)

La construction du château de Tanlay débute au XVIe siècle, sur les fondations d’une ancienne forteresse. Au cours des guerres de Religion, François de Coligny, y réunit, les chefs du protestants.

Les travaux, suspendus pendant les troubles, sont achevés à la fin du XVIIe siècle. Certains détails architecturaux sont imprégnés du goût italien de la Renaissance. Aujourd’hui, on peut admirer ses douves, son parc, son canal et son nymphée.

Réserver votre visite au château de Tanlay

Palais ducal de Nevers, Nièvre (58)

Au cœur de la capitale du Nivernais, le palais ducal de Nevers raconte la puissance de ce comté élevé en duché-pairie en 1538.

L'édifice est fondé en 1464, à proximité d'un ancien château, par Jean de Clamecy, fils de Philippe de Bourgogne, héritier du comté du Nivernais. Cet Hostel Neuf passe, à son décès, en 1493, à la puissante famille de Clèves, qui sublime la demeure en lui donnant une façade Renaissance, au goût du jour. Ces travaux sont prolongés par la famille de Gonzague puis de Mazarin, qui conserve le Palais et le Duché jusqu'à la Révolution.

Au XIXe siècle, le bâtiment est transformé en Hôtel de Ville, puis Palais de justice. Inscrit Monument historique dès 1840, il bénéficie d'une vaste campagne de restauration. Aujourd'hui, le Palais ducal est devenu un musée qui retrace l'histoire de la Nevers.

En savoir plus sur le Palais ducal de Nevers

Château de Syam, Jura (39)

Folie du XIXe siècle, le château de Syam a été bâtie pour le maître de forges et député du Jura, Emmanuel Jobez. Après un séjour en Italie, il s'éprend d'architecture Renaissance et plus particulièrement des réalisations de l'architecte Andréa Palladio. De retour à Syam, il entreprend de faire construire une reproduction de la Villa Rotonda de Vincenza, au pied des Montagnes du Jura.

Les décors intérieurs sont à la hauteur de la villa palladienne, elle constitue notamment la collection la plus importante de papiers peints et panoramiques du XIXe siècle, ouverte au public. Depuis 200 ans, le château de Syam, conserve également ses aménagements et son mobilier d'origine.

Visiter le château de Syam

 

Visitez ces 12 châteaux de Bourgogne-Franche-Comté et plus de 650 monuments
librement pendant 1 an grâce au Pass Patrimoine

Tags: